• Accueil
  • > Archives pour janvier 2015
( 31 janvier, 2015 )

un dimanche matin

dimanche matin

Dimanche matin.

C’est un dimanche matin

comme les autres

Un jour gris, jour de crachin.

De bonne heure debout

Départ pour un bon coup.

En barque nous partons

comme les autres

A la pêche aux gardons.

Dans le marais, en place

La brume, nous enlace.

Le soleil en apparition

Enfin pris les gardons.

comme les autres

Très belle journée en vue

Bien reposé et détendu.

Bien mordus, les gardons

comme les autres

En barque, retour maison.

Très belle journée passée

Pressé de revenir, reposé.

Ainsi va la vie

Charles en p

( 31 janvier, 2015 )

j’ marche sous la pluie

j’marche sous la pluie

Je marche sous la pluie

Pas rose la Picardie

En ces jours de tristesse

J’ressens d’la détresse

Novembre, la toussaint

Terre de familles et copains

Foulés par mes souliers

Des vies à ne pas oublier

Doucement la vie reprend

Joie, bonheur des enfants

J’ marche, tranquillement

J’attends l’printemps

Partout, maisons illuminées

Braises dans les cheminées

C’est l’temps des bons vœux

Bonne année, j’suis chaleureux

J’fais comme si j’avais bu

Au bal des faux-culs

Bonne année ! Bonne santé !

Tu parles, demain, c’est férié

Ça s’ra comme dab, boulot, dodo

Et l’métro pour Nono

Allez bonne année, bonne santé

Pour les cons, ça s’ra comme l’an passé

Ainsi va la vie

Charles pp

( 30 janvier, 2015 )

Riquart généalogie

pour lire les documents commence par le dernier en remontant désolé!

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page14

riquart 9 015

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 12

riquart 9 013

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 11

riquart 9 012

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 10

riquart 9 008

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 9

riquart 9 008

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 8

riquart 9 008

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 7

riquart 9 008

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 6

riquart 9 008

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 5

riquart 9 007

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 4

riquart 9 006

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 3

riquart 9 005

( 30 janvier, 2015 )

Riquart page 2

riquart 9 002

( 30 janvier, 2015 )

riquart page 1

riquart 9 004

( 30 janvier, 2015 )

Riquart généalogie

riquart 9 001c’est l’histoire de Jean Baptiste Riquart, profession Boulanger, parti au Canada au 17° siécle
et l’histoire de Jean baptiste Ricart, profession Boulanger, dans les années 1980,
Canadiens et francais sont originaires de la région de Divion (Pas de Calais)
que ce soit au Canada ou en France,à l’origine les Riquart sont devenus Riquart et Ricard
une belle histoire que je vous envoie, il y a plusieurs pages
Bonne lecture!

( 30 janvier, 2015 )

un coin de Somme(au couteau)

IMGP1279

( 30 janvier, 2015 )

cabanons du sud

IMGP2151

( 29 janvier, 2015 )

Avant, Maintenant, Demain

Je plonge dans le passé,

Car même hier, c’est le passé.

Souvenirs, souvenirs!

Insouciance et sourires.

 

La vie défile, au gré de la mémoire

La vie, c’est le hasard, une histoire,

Y a un début, y a une fin,

Faut faire avec, c’est le destin.

 

Ne sommes que des passants !

Tranches de vie, étourdissant

Retrouver les anciens, un devoir,

Joies, déboires et tant d’espoirs.

 

Pépère, mémère, papa, maman,

Enfants, passe le temps,

Je ne suis rien qu’une feuille de l’arbre

Généalogique, pas nostalgique,

Juste besoin de savoir.

 

Meilleur le passé, a voir !

Je regarde dans le rétro du temps,

Jamais il ne s’arrête, pas le temps!

Tic tac, tic tac,  ne pas perdre le temps.

 

Ne pleure pas le bon temps passé !

Les enfants, c’est le temps d’après.

Pour la famille, bons souvenirs,

Sur l’arbre, nous deviendrons.

 

Papa, maman ! Meilleurs, nous serons,

Même des qualités ils nous trouveront.

Le temps passant, pour nos descendants

Meilleur paraitra le temps d’avant,

La vie, belle ou cruelle, se vit à l’instant.

 

Ainsi va la vie.

Charles en p

( 29 janvier, 2015 )

généalogie

vous ramez à la recherche de vos ancêtres

je peux vous aider, laissez votre message sur commentaires

cordialement

charlesp

( 29 janvier, 2015 )

Le cabanon

IMGP2253

( 28 janvier, 2015 )

Le routard

le routard

Le routard

Tu veux vivre peinard,

Devenir un vieux routard,

Mettre les voiles pour Panama,

Les Marquises ou Nouméa.

Aux états unis, route Soixante six

TU salueras les indiens démunis,

Tu cherch’ras les derniers bisons

Buffalo Bill et le grand Canyon.

Les marquises, si belles, si loin

Dernier voyage de Brel et Gauguin.

Ils dorment la- bas pour l’éternité

Face à la mer, en toute sérénité.

Y a Cappy, c’est pas loin et c’est beau

Y a pas de bisons, y a pas de blaireaux,

Y a l’clocher, c’est toute une histoire

Y avait Fernand, y avait l’ père Moutoir.

Tu peux même voyager dans ton jardin

Tu peux parler avec les gens du patelin,

Sans bouger tu vas découvrir le monde,

Dans les livres ou sur la mappemonde.

Tu t’ feras des amis, de Cappy à Beyrouth,

Va ou tu peux, ouvre les yeux, trace ta route

Avec tes potes, tes voisins, tes vrais copains.

Ne perds pas ton temps pour un bout de terrain

La vie est ton jardin.

Ainsi va la vie.

Charles en p

( 28 janvier, 2015 )

moisson

IMGP2032

( 28 janvier, 2015 )

mas au crayon

IMGP2243

( 27 janvier, 2015 )

les sans-abris

les sans abris

Le général hiver est de retour
Frimas et doigts gourds,
Nous entrons en froidure.

Les nantis de la vie, bien lotis
Côtoient les délaissés de la vie,
Ceux, qui dormants sous les ponts,
Se blottissent sous leurs cartons.

Les nantis fuient les sans abris
A qui les bancs publics sont interdits,
Les nantis et leurs toutous bien nourris
Passent indifférents, ignorants de la vie.

Pour les uns, jouets plein les souliers
Pour les autres, ni souliers, ni jouets,
Juste un abri de cartons et de papiers.

Toi la rombière, qui détourne la tète,
Passante pressée, jetant une piécette
Sans même jeter un regard quémandé,
Connais-tu leur histoire pour ainsi juger !

Toi la rombière, passante pressée,
Retourne sur tes pas, offre-lui le café,
Merci il te dira, bonne soirée il te dira.

Ainsi va la vie
Charles en p

( 27 janvier, 2015 )

en bord de somme

IMGP2222

( 27 janvier, 2015 )

pur sang arabe crayons de couleurs

IMGP0519

( 27 janvier, 2015 )

chien crayons de couleur

IMGP0377

( 27 janvier, 2015 )

cheval aux crayons de couleur

IMGP0413IMGP0520

( 26 janvier, 2015 )

j’aime la planéte

Moi j’aime la planète
Ses plantes, ses bêtes,.
Ses forêts, et les bébêtes

Imagine le grand canyon
Ou le fleuve Amazone,
Sans eux plus d’ozone.

La banquise, désert blanc
Et ses ours eux aussi blancs,
Continent immensément grand.

File en Australie chez les kangourous
Ça te changera des gourous.

Passe voir le pays de Garou,
Tu vas y croiser des caribous
Tu y aimeras peut être les loups.

Fonce vers le superbe lac Titicaca
Salue de ma part les derniers Mayas,
De là, repart grimper l’Himalaya.

La tète pleine d’images magnifiques,
Ton cerveau devenu photographique
En ces paysages mirifiques.

Il te reste tellement d’autres voyages
Mais là, danger ! Animaux sauvages,
Ils n’aiment pas ceux qui sont sages.
Ils abiment notre belle planète.

Ainsi va la vie
Charles en p

( 26 janvier, 2015 )

c’est l’bazar

C’est l’grand bazar,
Y a comme un lézard,
Ils sont riches à milliards
Nous traitent de flemmards.

Rolex, Ferrari, et gros cigares
C’est la vie des charognards,
Germinal, c’est notre histoire
A nous les pauvres banlieusards.

Ils sont les maitres du monde
En jet, ils visitent l’tiers monde
Pour nous virer, De Chicago à pékin,
En jet, ils vont chercher leur butin.

A nous, chômage et restos du cœur,
Colère et manifs, tous en chœur
En jet, ils décident de la guerre,
Pour mieux nous mettre en terre.

A nous, l’plaisir d’ la vraie vie
A pied, à vélo et pas asservis,
En jet, ils ne nous font pas envie.
Ainsi va la vie
Charles en p (eh oui)

( 25 janvier, 2015 )

Le mas isolé

IMGP2249

( 25 janvier, 2015 )

Je rêve d’une planète….

Je rêve d’une planète guérie
De toutes ses tristes maladies.
Si peu de monde à son chevet
Pour elle qui a tant donné.

A la mer elle a donné naissance,
Elle a donné la vie en abondance,
Végétation luxuriante, condamnée
A la destruction, de part son humanité

Des milliards d’années à façonner
Cette nature, ce monde a créé.
Elle a vécu en parfaite harmonie
L’homme est arrivé en hégémonie.

La terre, bijou brisé par l’humanité,
Destructions, pollutions, calamités,
Rien ne sera épargné à cette merveille,
Monde animal et végétal, fin sans pareil.

La planète a tout inventé, sauf l’argent,
Argent qui lui vaut tous ces tourments.
Les Hulot, Cousteau, trop peu nombreux
Au chevet de notre bijou si merveilleux.
Sonnent le tocsin, appelant au secours
Sur les cinq continents, à plus de concours.

La planète torturée, par tant de négligence,
Saura se relever, et guérir avec indulgence.
La planète continuera de tourner
Avec la lune pour en témoigner.

Ainsi va la vie
Charles en p

( 25 janvier, 2015 )

Portraits

réalise tous portaits

portraits animaliers

contact:message sur faceook: alavibelle

( 25 janvier, 2015 )

Sous-bois

IMGP0784

( 24 janvier, 2015 )

Pépère courage

 

Pépére

Il a fait deux guerres, il était marqué,

le dos vouté.

Mais attention droit dans ses bottes,

il est resté.

Lui dans le civil, il est devenu;.

le gardien du village

Il  nettoyait les rues, l’église ,l’école,

le clocher.

Il n’avait pas beaucoup de sous,

malgré ça à toucher.

Le matin de bonne heure, pépére allait sonner,

les cloches.

Premiére fatigue, il  remontait boire son café,

les mains dans les poches.

Avec sa pelle,sa brouette en bois, son balai :

nettoyage des ruelles

Le samedi,pas de repos nettoyage,

des écoles maternelles

Si  par malheur,un capitois vient à mourir,

pépére sait ce qui l’attend.

Un ami,un parent et le dos se voute,il va devoir,

creuser en peu de temps

Faut enfiler le costume gris, cirer les sabots,

du cheval au  corbillard

La galére, déposer  le corps d’un ami, dans le trou,qu’il a creusé,

Pas du billard

ainsi va la vie

charles en p

( 24 janvier, 2015 )

La Durance

IMGP2229

( 24 janvier, 2015 )

Coquelicots

IMGP2236

( 24 janvier, 2015 )

Campanile

IMGP2237

( 24 janvier, 2015 )

Le mas

IMGP2146

( 24 janvier, 2015 )

Chez le vigneron

IMGP2179

( 24 janvier, 2015 )

Les trois cabanons

IMGP2168

( 24 janvier, 2015 )

Le Lubéron

Je m’balade dans le Lubéron
Avec ma valise pas en carton,
Il suffit de papier et de crayons
Pour en croquer cette région.

Il fait toujours beau en Lubéron,
Je reste coi devant Roussillon
Ebahi par ses ocres, admiration !
J’suis passé prés du pont d’Avignon.

Provence, Vaucluse, Lubéron
Les baux de Provence, les santons !
Combien de peintres sont passés
En cette région, artistes fascinés.

Albert Camus pour l’éternité à Lourmarin,
Avant les Marquises y est passé Gauguin.
Cézanne et la montagne sainte victoire,
Le Ventoux, histoire de victoires et déboires !

J’ai découvert Gargas, ses melons et cerisiers,
Là-bas, en Lubéron, je suis comme vous, extasié,
Il faut y passer, il faut s’y arrêter, il faut regarder.

Ainsi va la vie
Charles en p

( 23 janvier, 2015 )

le lubéron

IMGP1003

( 23 janvier, 2015 )

Mon ami le pécheur

Qu’il est agréable de voir mon ami slah le pécheur

A la force des bras, sur sa barque, en bois.

Surfer sur les vagues, un solitaire simple travailleur

Je l’aperçois debout, sur sa coquille de noix.

 

Il est là bas au loin, le rameur, tel une ombre chinoise

Pour peu d’argent, il bosse dur, libre.

Philosophe, slah, il aime ce métier, ombre narquoise

Il aime cette vie, toujours en équilibre.

 

Sa vie rythmée, entre la mosquée et sa barque

Fervent croyant, des questions,

Il se pose sur ces extrémistes, qui débarquent

Pour lui grande incompréhension.

 

slah, le pécheur, pas malheureux, pas envieux

Veut  juste vivre, tranquille.

Voir ses enfants, grandir et devenir heureux

Lui, juste sa barque et sa quille.

 

Ainsi va la vie

Charles en p

( 23 janvier, 2015 )

aquarelle du sud

IMGP2642

( 22 janvier, 2015 )

Elle avait vingt ans

elle avait vingt ans

Elle avait vingt ans

Comment croire en toi, si puissant

Tu donnerais la vie,

Tu la reprendrais, même à vingt ans.

Ne peut pas à toi être asservi.

Gamin, j’ai failli croire, en ta puissance

Très vite j’ai douté.

Combien de morts en croyance !

Très vite devenu athée.

La vie cruelle, toute seule, reprends

La joie de tes vingt ans.

Pas besoin, de dieu si impuissant

Pour revoir un enfant.

Dans nos cœurs, souvenirs à jamais

Gravés par tes sourires.

Ça serait bien, qu’il existe, j’aimerais !

Il nous prive de tes rires.

La vie, normale, banale, en charge

De nos joies, tristesses.

À nous de ne pas oublier, en marge,

De notre chemin, princesse.

Impossible de dire à bientôt, suis athée,

Ton sourire nous affole.

Un signe de la main, un au revoir, choyé,

Putain de bagnole.

Nous vivants, jamais ne t’oublieront !

Ainsi va la vie !

Charles pas en p

( 22 janvier, 2015 )

Vieux village

IMGP2144

( 22 janvier, 2015 )

je suis né..en Somme

IMGP2228Je suis né là-bas en Somme
Comme tant et tant d’hommes, ( et de femmes !!)
Depuis des temps immémoriaux
Il suffit d’en visiter les tombeaux.

J’ai grandi là-bas en Somme
Et croisé tant et tant de personnes,
J’y ai appris l’écriture, la lecture
La culture et bien sur l’agriculture.

J’ai vécu là-bas en Somme,
Prés du clocher j’ai prié la madone
J’ai péché ! Oui, perches et gardons,
Prés de notre fameux clocher donjon.

J’ai ri et pleuré là-bas en Somme,
Nouvelles, bonnes et moins bonnes.
J’aime l’histoire de ce bel endroit,
De ses plaines, de ses étangs, de ses bois.

Je suis parti, revenu là-bas en Somme,,
Endroit choisi par l’évêché et ses nonnes
Ravagé, reconstruit après tant de guerres
Le clocher donjon, en connait l’histoire.

J’y ai ma famille là-bas en Somme,
Celle d’avant, celle de maintenant
C’est notre histoire en Somme.

Ainsi va la vie.
Charles en p.

 

123
Page Suivante »
|