• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 5 février 2015
( 5 février, 2015 )

Tristesse

Marcher, marcher, encore et encore,
Avec le très haut, j’suis en désaccord,
Je suis en colère, tant d’impuissance
Face à ces vies brisées, en souffrances.

Pour la médecine, pas de dollars,
Pour les armes, coulent les milliards,
Pour nous, coulent toujours les larmes
Des dollars pour la guerre et ses armes.

Pas de scanners, d’hôpitaux, et chercheurs,
Pas de soucis d’argent pour le footballeur !
Soigner, sauver des vies, c’est pas la priorité,
Et toi le très haut, tu nous parles de charité !

Il serait temps de descendre sur terre
Soigner, sauver, guérir et stop à la guerre,
Les milliards pour soigner, pas pour tuer.

Ainsi va mal la vie
Charles pas en p

( 5 février, 2015 )

passe la vie

passe la vie

Passe la vie

Passe la vie, passe le temps, belle la vie

Grand âge en vue.

Premiers pas, toujours là, enfance assouvie

Mémoire pas perdue.

Souvenirs plein la tète, ça défile

Mémoire en noir et blanc.

Important les ans, pas perdre le fil

L’école et ses bancs.

L’instit et l’curé, en désaccord, normal.

En enfant de chœur

Suis déguisé, rouge et blanc, c’est fatal.

Le latin, dur labeur.

Sonnent les cloches, l’angélus et la messe

Ding, dingue, dong.

Vla l’curé dans l’clocher, qui passe en vitesse

En soutane et pas en tong.

Tournent, tournent les images dans la tète

L’passé bien présent !

Les anciens passent et repassent, c’est la fête

J’repars dans l’temps.

Ainsi va la vie

Charles en p

( 5 février, 2015 )

Jaune et Vert

fleurs jaunes

|