( 16 avril, 2015 )

Bien calé sur l’canapé

Bien calé dans l’ canapé,
J’regarde la télé,
C’est la crise, si, on m’la dit
j’ crois c’qu’on me dit.

Sur ma tété, flics et bouchons
J’imaginais manifs anti Macron ;
Tout faux, c’est les vacances,
C’est la grande transhumance.

Les chômeurs, on n’ les voit jamais
Passent pas ou si peu sur ma télé ;
Ben oui m’sieu, y font pas d’audience ,
J’les admire, eux et leur impatience.

Ça bouchonne aux restos du cœur ;
Pas d’images, grand malheur,
C’est la crise, après la neige, la plage
Toujours des bouchons, sans pollution.

Pour les vacances, tu peux être polluant,
Y a la pollution des villes et celle des champs,
Sur ma télé, ça ne parle que de millions :
Des couillons comme moi devant l’écran
Qui regardent, ce monde en passant.

Ceux qui n’ont rien partagent tout.
Ceux qui ont tout ne partagent rien.
Je n’suis qu’un passant, l’air de rien.

Ainsi va la vie
Charlesp

Pas de commentaires à “ Bien calé sur l’canapé ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|