( 23 avril, 2015 )

Ma vie de dromadaire

Je suis un dromadaire,
Peinard dans l’désert,
Très loin de la mer,
Je vis comme mon père.

Mes cousins en ballades,
Sur leur dos, en promenade
Les touristes en mal de mer,
Mettant pied à terre.

Moi je traverse le Sahara,
J’accompagne Ali Baba.
Je transporte son trésor,
Le sel étant sa mine d’or.

Seul le boucan des motards,
Trouble le calme vers Dakar.
Le sel en voie de disparition,
Je suis le dernier maillon.

Je regarde de loin ce monde.
Ali Baba y va de sa faconde,
Cherchant de nouveaux trésors,
Evitant les semeurs de mort.

Les endroits de calme et de paix,
En voie de disparition,
Je choisis le désert tant apprécié,
Et  mon cousin, les excursions.

Ainsi va la vie
charlesp

Pas de commentaires à “ Ma vie de dromadaire ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|