( 5 mai, 2015 )

J’ai froid

J’ai froid !
Il pleut sur la ville, et sur la campagne aussi
Pluie froide, glaciale, tous aux parapluies.
J’t’aime bien Adamo, alors envoie ta neige !
La neige, tellement belle, même sur Liège.

Les temps changent, y a plus de flocons,
Tout l’monde s’en fout, d’abord le pognon.
J’croyais que les écolos, allaient nous sauver
Ils sont en politique, alors attention danger !

La mer monte, la neige fond, on tourne en rond
Il fait froid en été, il fait chaud en hiver, pollution !
Faut pas s’inquiéter, ils disent les grands patrons,
Et j’te mesure les particules, et j’te pique l’ pognon.

Avec les écolos ni centrales, ni éoliennes, ni solaire,
Duflos a baptisé sa fille térébenthine, la galère !
Bientôt, vélos, bougies, télé et I pad à manivelles,
Avant Duflos, y a eu Cousteau, et Bardot, bien plus belle.

Bardot et les bébés phoques, devenue Bardot bleu Marine,
Le pouvoir ça bouffe les neurones, ça les rends connes,
Tout ça, ça n’fait pas tomber la neige du coté de Liège,
J’vais partir à Valmorel, tout là-haut, le cul sur l’télé siège.

Parait que même là-haut, on attend Adamo et sa neige,
Tombe la neige, je vais au ciné voir les bronzés qui font du ski.
J’suis triste pour la p’tite qui se nomme : Duflos Térébenthine
La prochaine s’appellera peut être : Particules, poussières….

Ainsi va la vie
Charles en p

Pas de commentaires à “ J’ai froid ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|