( 10 mai, 2015 )

au s’cours cro-magnon

Au s’cours  Cro-Magnon

 

Tu dois consommer,

Sinon gare au merdier.

Trop de jours fériés,

Trop de congés,

Cauchemar des pédégés.

 

Pas  de jours fériés,

Les restos, gros tracas.

Fumer et boire ça tue,

Et l’pognon ça pue !

 

Cro-Magnon, loin d’être con,

Pas de tabac, pas d’pognon.

C’était tous les jours ko Lanta ;

Buvaient d’la flotte, pas de coca.

 

Leurs grottes pour maison,

Sans pinceaux, ni c’crayons,

Ils nous ont laissés  Lascaux,

Et nous on s’croit plus beaux.

 

Ils ont trouvé  le feu,

Ils bouffaient l’mammouth,

Les peaux  d’ours comme pieux,

Ils connaissaient pas l’bon Dieu.

 

Maintenant on les a  nos dieux,

En leurs noms, on tue par le feu.

On a des pinceaux, pis des crayons,

Et pis on est perdu sans télévision.

 

Parait que c’est l’évolution,

Le progrès de la civilisation,

Va falloir une bonne révolution,

Avant l’retour de Cro-Magnon.

 

Ainsi va la vie

charlesp

 

 

Pas de commentaires à “ au s’cours cro-magnon ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|