• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 21 décembre 2015
( 21 décembre, 2015 )

Mais oui m’sieurs, dames

Eh oui, m’sieurs dames y a des gens,

Is sont tellement cons et sans talents,

Ils se pensent  même intelligents,

Alors qu’ils ne sont que pauvres gens.

 

Eh oui, m’sieurs dames, y a des gens

Qui naissent avec ou sans talents,

L’argent ne rend pas intelligent,

Alors que savants, sont de pauvre gens.

 

Et oui, m’sieur dames, y a des gens,

Ils effacent le passé, les ancêtres de talents,

Pauvres cons, pas intelligents, pas de talents,

Y a pas de honte, de naitre chez de pauvres gens.

 

Eh oui, m’sieurs dames, y a des gens

Qui ne pensent qu’à l’instant présent,

Je suis chanceux, j n’ai pas trop d’argent,

Mais j’ai beaucoup d’amis bourrés de talent.

 

Ainsi va la vie

Charlesp

 

 

( 21 décembre, 2015 )

L’abreuvoir de Cappy

Le ciel est souvent gris, dans mon pays,
J’suis à l’abreuvoir, celui de Cappy,
Sur une grosse pierre j’me suis assis,
Comme la rivière, Le temps s’enfuit.

J’me souviens de l’endroit, c’était avant,
Y avait pas d’ gazon, y avait pas de savants,
Disparue la belle nature, partis les roseaux,
Partie notre plage, François et les barbeaux.

L’abreuvoir c’était notre jeudi, nos vacances,
Y avait la pèche, la baignade, l’insouciance,
Y avait les vannes, y avait l’métro plus haut,
Y avait les alevins, y avait les bons tuyaux .

Disparus les roseaux sauvages, les interdits,
Heureux temps de liberté, des jeudis des amis,
Tôt le matin, avant l’école, direction l’abreuvoir,
Les bambous pas chers, planqués pour le soir.

L’été, l’abreuvoir c’était la plage, avec cabines,
Y avait foule, sur notre plage, gamins, gamines,
L’abreuvoir est devenu propre et sans charme,
L’abreuvoir, est propre, le vieux clocher; ……..

Ainsi va la vie
Charlesp

|