( 20 février, 2016 )

Absurde encore et encore

absurde et encore et encore

J’viens de Cappy, en Picardie.

Les filles étaient belles et jolies,

J’déconne, c’est pour la rime,

Les garçons c’était pour la frime.

Cinq clochers et quatre cent cloches,

Cinq clochers dont quatre sans cloches.

Rassurez-vous, la seconde est la bonne,

Le clocher sonnait l’curé parti avec la bonne.

A l’abreuvoir des tonnes de maquereaux,

J’y ai même croisé des sardines en bateaux.

La carrière, c’était le bagne comme Cayenne,

Ils avaient des boulets aux pieds pour la peine.

Aux champs, les bébés cueillaient des patates,

Un temps ou elles avaient encore quatre pattes,

C’était forcément plus facile pour le transport,

Mais bien trop de gens que j’aimais sont morts.

J’ délire, j’suis absurde, fou et encore et encore,

A prendre avec des pincettes et au premier degré.

C’est con l’absurde !!

Ainsi soit-il

Pas de commentaires à “ Absurde encore et encore ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire