( 21 février, 2016 )

Il y a des endroits m’sieurs dames

il y a des endroits m’sieurs, dames

Il y a des endroits ! m’sieurs dames,

Ou seul un regard on vous réclame,

Ou l’on n’ose pas même vous parler,

Partie la force, l’envie de parler.

Les regards croisés en disent long,

Sur le temps passé, qui fut si bon,

Je traverse la maison des retraités,

Je croise hommes, femmes fatigués.

A travers nos regards, passent leurs vies,

Ils racontent le bon temps inassouvi,

Dans leurs yeux, je lis un brin de tristesse,

Je surprends une larme cachée par politesse.

Les noms, les saisons se perdent ou se mêlent,

De tous ils demandent de leurs nouvelles,

Journées rythmées entre visites et animations,

Le couloir devient rue, la chambre, maison

Je pars en saluant, ces dos courbés, fatigués,

Je fais signe, là-haut derrière la vitre, tristesse .

Ainsi va la vie

charlesp

Pas de commentaires à “ Il y a des endroits m’sieurs dames ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|