La cloche de pépére

Elle tintait, tintait la cloche de pépère

Aux carrefours, elle appelait les mémères,
Ecoutant les décisions du maire
Annonçant les marchés éphémères.

Elle tintait, tintait la cloche de pépère

Délivrant les avis à la population,
Aux mémères pleines d’attention,
Aux gamins ne ratant pas l’occasion
De faire les cons.

Elle tintait, tintait la cloche de pépère.

La télé est arrivée, la cloche s’est arrêtée
Pépère est parti, internet est arrivé,
Y a pu de mémères, y a plus de misères,
Les gamins continuent de faire les cons

J’ai gardé la cloche, j’ai perdu pépère
Ainsi va la vie
Charles en p

Laisser un commentaire

VICTOR OJEDA-MARI AUTEUR ET... |
Désintoxicateur |
Souslarobe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Réseaux Sociaux
| EN AVOIR OU PAS
| Actions populaires françaises