Des gens de coeur

 

Des gens de cœur

Qu’il est triste de côtoyer la misère
Pensent des âmes au cœur de pierre,
Certains vous diront qu’il suffit de travailler
Ou qu’il serait mieux de les renvoyer…

La misère n’est pas meilleure sous le soleil
Elle ronge le monde, même ou est bleu le ciel,
Oui des hommes tuent femmes et enfants.

Des médecins bénévoles, par de là les frontières
Au péril de leurs vies, soignent blessés de guerre,
Victimes d’Ebola, de faim, de soif, de grippes aviaires,
Oui, j’ai vu les ONG, de toutes parts, sauver leurs frères.

Que dire des restos du cœur, remplis de générosité
Du téléthon, d’Emmaüs, de toutes ces âmes révoltées,
Oui je fais partie de ceux qui un jour se sont indignés.

Indignez-vous, contre les faiseurs de guerre,
Contre ceux qui pensent qu’il suffit de travailler,
Que les chômeurs et émigrés, dans le même panier
Ne sont que profiteurs, oui soyez indignés.

Chez les nantis, combien de milliards détournés
Sans même un regard pour ceux devenus délaissés,
N’oubliez pas les clowns, amusant les malades éplorés.

Il est plus généreux de donner du temps que de l’argent,
Mais les deux sont bienvenus pour les délaissés de la vie.

Ainsi va la vie
Charles en p

Laisser un commentaire

VICTOR OJEDA-MARI AUTEUR ET... |
Désintoxicateur |
Souslarobe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Réseaux Sociaux
| EN AVOIR OU PAS
| Actions populaires françaises