• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 17 août 2017
( 17 août, 2017 )

y a des gens m’sieur,dames

 

Y a des gens, madame, ils ne pensent pas
Leur plaisir, ne vous causer que tracas
Leur culture, c’est l’ curé et miss France
La cure, pour les vacances et les finances

Y a des gens, madame, ils sont médisants
Leur plaisir, critiquer les autres et leur bilan
Leur culture, vu être vu, Adamo et M.Pokora
J’n’ai rien contre, j’préfère Brel, Ferré et Barbara

Ya des gens, madame, faut les éviter,
Leur plaisir, savoir tout sur tout le monde
Leur culture, c’est la télé des jean-Pierre,
Aux Rougon- Maquart, ils préfèrent Closer

Y a des gens, madame, leur vie, morne plaine
Leur plaisir, à la messe prier Jésus et Madeleine
Leur culture, grands chapeaux, grandes orgues
J’préfère voir Renaud, se tapant un Ricard à Sorgues

Ainsi va la vie
Charlesp à OK Corral
IMG_5622IMG_5622

( 17 août, 2017 )

le peintre de Djerba

EblouissantJ’me fais un thé vert,

Ca aide pour les vers.

j’ai croisé un artiste,

C’est pas un cubiste.

 

Il peint la belle vie,

Rend la vie plus jolie.

C’est le peintre de Djerba,

Deauville, c’est pas Cuba.

 

Il a traversé la mer,

Pour Cagnes sur Mer.

Il voit les badaux passer,

Venus juste pour jouer.

 

D’autres devant leur écran,

Deviennent tous ses amis.

Le peintre est heureux,

le peintre est chaleureux.

 

Il aime les vrais amis, aussi,

Il peint c’est son métier , aussi.,

Peindre est un difficile chemin

Son bel atelier est son jardin.

 

Les passants passent nonchalants,

Ils aiment sans cliquer, les passants.

Le peintre imagine sa toile voler,

Vers Deauville, se faire accrocher.

 

Le peintre , l’artiste vit sa passion,

Mais comme moi, il doit manger.

Ainsi va la vieIMGP3079

Charlesp

 

 

 

chemin

 

 

 

( 17 août, 2017 )

J’ ai oublié la vie d’avant

Je veux m’éloigner de ce monde
Je suis sur terre, cette boule ronde
Ras le bol des ces bêtes immondes.

Cette planète si belle, il faut la sauver,
J’préfère la nature, il faut la protéger
L’humanité est en perte d’équilibre,
La nature elle, si belle nous enivre.

Je ne comprends pas ce besoin de guerre,
Je veux continuer à découvrir terre et mer
Il y a tant et tant de haine et de déraison.

Il suffirait que chacun vive en raison sa religion
L’homme tue, l’homme pollue, il perd la tète,
Des milliards d’années pour façonner la planète
Un siècle pour tuer forêts, rivières, et l’humanité.

Je préfère m’éloigner de ce monde mercantile
Apprendre à vivre autrement, tranquille,
J’men fous de peindre moins bien que le voisin,
J’me fais plaisir, je préfère rester dans mon coin.

J’ai voulu aussi être le premier, c’est mon regret,
J’ai oublié la vie d’avant .
Et c’est tant mieux

Ainsi va la vie
Charles en p JJJJJEAU

( 17 août, 2017 )

La cloche de pépére

IMGP0668

 

Elle tintait, tintait la cloche de pépère

Aux carrefours, elle appelait les mémères,
Ecoutant les décisions du maire
Annonçant les marchés éphémères.

Elle tintait, tintait la cloche de pépère

Délivrant les avis à la population,
Aux mémères pleines d’attention,
Aux gamins ne ratant pas l’occasion
De faire les cons.

Elle tintait, tintait la cloche de pépère.

La télé est arrivée, la cloche s’est arrêtée
Pépère est parti, internet est arrivé,
Y a pu de mémères, y a plus de misères,
Les gamins continuent de faire les cons

J’ai gardé la cloche, j’ai perdu pépère
Ainsi va la vie
Charles en p IMGP2237

|