( 27 avril, 2018 )

Cheveux au vent

cheveux au vent

Elle est apparue, cheveux au vent,
Suis devenu son chevalier servant.
De tous ses rêves elle m’a enivré,
Et de sa flèche, m’a transpercé.

Elle sourit pour cacher ses larmes,
Des larmes vaincues sans armes.
Son sourire promoteur de sa force,
Cache ses secrets, derrière l’écorce.

Elle a quitté le vent, la pluie, son pays,
Devenue reine du désert,  loin de Neuilly,
Le désert, tant aimé, lui ouvre ses bras,
en son royaume, fabuleux Sahara.

Ainsi va la vie
Charlesp

Pas de commentaires à “ Cheveux au vent ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|