( 27 avril, 2018 )

Notre clocher

J’ aperçois notre clocher,
J’entends les cloches sonner,
Il ne sonne plus les matines,
Ses pierres ont pris la platine.

Il nous a protégés, nous a unis,
Il nous a réunis,nous ses amis,
Tant et tant de visages connus,
Tant et tant de visages disparus.

J’aperçois notre clocher,
Des larmes, il en a vu couler,
Jeune au temps de Marignan,
Abritant seigneurs et manants.

Il a connu la foule du dimanche,
Avec le temps et sans revanche,
Il s’ennuie, il rencontre tristesse ,
Le dimanche, il n’y a plus messe.

Ainsi va la vie
CHP,

 

 

Pas de commentaires à “ Notre clocher ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|